Google & l’abus de position dominante

Le groupe GOOGLE et la Commission européenne ont posé les bases d’un accord qui devrait, en principe, mettre fin à l’enquête pour abus de position dominante lancée contre le géant américain du Web.
La colère de nombreuses entreprises du Web grondait contre GOOGLE; la raison: les « recherches spécialisées » et leur potentiel économique détournés à son seul profit par le groupe de Mountain View.
Le détournement de trafic permettait à GOOGLE de constamment mettre en avant ses propres services, et notamment ses services de comparateur de prix (GOOGLE Shopping) au détriment de ses concurrents comme KELKOO.
Google s’est engagé, dans le bras de fer qui l’opposait à la commission européenne de changer (un peu!) ses pratiques et ce afin de maintenir un semblant de concurrences. La commission se dit satisfaite ce qui n’est pas le cas des 18 entreprises plaigantes reunies dans l’association Fair Search.
Et pour cause, Google s’est simplement engagé à mettre aux enchères les 3 places restantes à côte de GOOGLE Shopping en haut de la page de recherche. Dans tous les cas GOOGLE est gagnant!
GOOGLE 1- Fair Search 0

Lire l’article sur Les echos